EN 1
CLIC

Baseline

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_PatriciaRobineau

L'église Saint-Pierre

LS94

La Lettre des Sables vous fait remonter le temps et vous présente une rue, un quartier au temps jadis, ses constructions marquantes, ses moments forts, son évolution. L'église Saint-Pierre inaugurée en 2008, après 2 ans de rénovation, révèle son histoire.

A partir de la fin du XIXème siècle, l'extension de la ville à l'Est du boulevard Castelnau jusqu'à la forêt de la Rudelière entraîne la création d'une nouvelle paroisse dans le "Bout de ville". La construction de l'église Saint-Pierre débute en 1913 et la bénédiction de la nef intervient le 14 juin 1920. Le premier curé sera l'abbé Charles Marceau.

La seconde partie des travaux, menée par l'architecte Maurice Durand jusqu'en 1939, va concerner tout particulièrement le transept, l'abside et les sacristies. La consécration de l'église par l'évêque de Luçon a lieu le 5 septembre 1933.
L'église Saint-Pierre, avec son style romano-byzantin unique en Vendée, s'inscrit parfaitement dans l'art religieux du début du XXème siècle.
Par rescrit du 9 février 1948, la Sacrée Congrégation du Concile, autorise la réinhumation de l'abbé Marceau dans l'enceinte de l'église.

Le grand orgue, construit en 1934 par la manufacture d'orgues nantaise Glotton-Debierre, est électrifié en 1978.
Les quatre cloches sont fondues par la Maison Bollée du Mans et leur électrification est réalisée en 1958.
La magnifique maquette de trois-mâts suspendue dans l'église est offerte en 1954 par Auguste Kirié, constructeur de canoës.
Un incendie ravage la crèche le 5 janvier 1974 et endommage sérieusement l'intérieur de l'église.
Depuis la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment fait l'objet de nombreux travaux de restauration et d'aménagements, notamment au milieu des années 1970 et au début des années 1990.
Dernièrement, les rénovations extérieures puis intérieures ont redonné tout son éclat à l'édifice dont l'inauguration a eu lieu le dimanche 27 avril 2008.

Autour de l'église

L'ancien cinéma Rex était situé à l'angle de la rue Saint-Pierre et de la rue des Deux-Phares. Inauguré le 11 février 1948, il ne comportait qu'une seule salle qui fut entièrement restaurée en 1957. Le Rex, qui n'était ouvert qu'en période estivale, a existé jusqu'en 1983. Entièrement réhabilité en 1990, ses locaux sont désormais occupés par une association caritative.
Un calvaire était situé à l'angle de la rue des Deux-Phares et du boulevard Castelnau. Son transfert dans le nouveau quartier des Roses est intervenu en janvier 1954.
La rue des Deux-Phares fait référence au feu de la Potence construit en 1873 dans les dunes du Moulin boulevard Pasteur et au phare Rouge situé sur le Remblai.

La place de Strasbourg était autrefois occupée par l'ancien fort de l'Estacade. Construit en 1860 et désaffecté en 1889, la ville en fait l'acquisition en 1892, à condition pour elle d'en conserver à perpétuité l'affectation à la circulation publique. Le fort est démoli par la suite en 1897 et aménagé en place publique.
Les « Feux de la Saint Jean », ainsi que les bals du 14 juillet étaient organisés dans les années 1960-1970 sur la place par le comité des fêtes du quartier Saint-Pierre.

La place de Strasbourg a été entièrement réaménagée au printemps 2005.
La rue Félix Faure rappelle la visite du président de la République aux Sables-d'Olonne le 23 avril 1897.
La rue Léon et Léo David rend hommage au célèbre ténor sablais (1867-1963) et à son fils (1911-2002) qui fut à le fondateur et l'âme du groupe folklorique "Le Nouch" pendant un demi siècle.
C'est dans cette rue que furent découverts au mois d'octobre 1924 trois sarcophages datés vraisemblablement du VIIème siècle selon Ferdinand Ydier, ancien président de la société d'histoire locale "Olona".

Retour
  • Partager cet article