EN 1
CLIC

Baseline

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_PatriciaRobineau

L'Hôtel de Ville

LS90

La Lettre des Sables vous fait remonter le temps et vous présente une rue, un quartier au temps jadis, ses constructions marquantes, ses moments forts, son évolution... Cette fois-ci, la mairie, qui n'a eu cesse de se modifier depuis deux siècles.

Aimé François Dupleix (1713-1781), le premier maire des Sables-d'Olonne, est élu en décembre 1749. Mais faute d'hôtel de ville, les réunions du corps municipal vont avoir lieu au domicile du maire ou des échevins.
Il en sera de même pour leurs successeurs jusqu'à la Révolution Française.
En 1790, les édiles sablais décidèrent de louer une maison commune pour y tenir les séances du Conseil municipal. D'abord installée dans l'ancien couvent des Capucins (collège Notre Dame de Bourgenay), elle est ensuite transférée dans la maison Tortereau (place du Palais de justice), puis sur le quai dans la maison Vaugiraud, de 1793 à 1803.
Finalement, par décret du 13 Floréal An XI (3 mai 1803), le Premier Consul Bonaparte autorise le maire Simon François Xavier Ferry à acquérir de Marie Anne Gaudin, veuve Simon Galisson, une maison avec ses dépendances pour servir de maison commune (aile de la salle des mariages actuelle). L'acte d'achat est signé le 1er Brumaire An XII (24 octobre 1803), moyennant la somme de 6 600 francs.
Cette propriété aux origines incertaines faisait vraisemblablement partie du patrimoine de la famille Gaudin depuis le début XVIIIe siècle. L'année 1715 inscrite au dessus de l'ancienne porte de la Justice de paix, laisse toutefois supposer une date de construction antérieure.
En 1831, l'acquisition de la maison Viaud (aile de l'état civil actuel) permet l'agrandissement de la mairie. La grille d'entrée est ajoutée en 1863 par l'architecte de la ville Gustave Loizeau.
Parmi les nombreux projets concernant l'hôtel de ville, on peut noter celui de l'architecte Charles Smolski, au début du XXe siècle, qui envisageait le transfert de la mairie sur la place de la Liberté.
C'est en 1950 que les travaux d'agrandissement et de surélévation de l'hôtel de ville, dans un style méditerranéen, sont réalisés d'après les plans des architectes sablais Maurice Durand et Henri Bertrand. Les armes de la ville et celles de la Vendée ont été gravées de chaque côté de l'horloge par le statuaire angevin René Gourdon. L'inauguration de la mairie a lieu le 6 août 1950, en présence de M. Ingrand, Haut-commissaire au Tourisme.
En 1964, la salle du Conseil municipal est entièrement rénovée par l'architecte Michel François. En 1975, l'aménagement de baies vitrées dans les arcades de l'aile ouest de la mairie permet d'agrandir le service de l'état civil. Dans le même temps, les services techniques déménagent aux "Ombrées", au 36 rue de l'Hôtel de ville.
Au début des années 1990, la construction d'un nouveau bâtiment administratif de 2 500 m2, en lieu et place de l'ancien garage Carnoy, est confiée aux architectes Jolly, Barré et Lambot. Parallèlement, la rénovation de l'ancienne mairie est accompagnée de la création d'une passerelle pour relier les deux pôles administratifs entre eux.
Le nouvel hôtel de ville est entré en service le 9 janvier 1995, tandis que les travaux de restructuration de l'ancienne mairie, engagés au mois de septembre suivant, sont terminés en juin 1996. La girouette surplombant l'hôtel de ville a été offerte en 1975 par la cité bavaroise de Schwabach dans le cadre du jumelage entre les deux communes. Elle est la réplique dorée à la feuille d'or de celle de "l'église des Français" de Schwabach. Elle a été restaurée en 1996.
Les deux canons de bronze exposés sous les arcades depuis avril 2002 ont été repêchés au large des Sables. Leur restauration a été rendue possible grâce au partenariat entre la Ville, l'AVVAS et EDF.
Après la rue des Halles en 1979, c'est au tour des rues de l'Hôtel de ville et Jean Moulin de devenir piétonnières, formant ainsi le 1er plateau piétonnier de Vendée. Elles ont été inaugurées, avec la petite fontaine du carrefour du Centre, le 11 avril 1981. L'actuel pavage et dallage en granit des rues piétonnes et du parvis de la mairie a été réalisé par les "Compagnons Paveurs" en 1996. Une grande fête populaire a marqué l'inauguration de l'ancienne mairie rénovée et de son esplanade le 14 septembre 1996.

Retour
  • Partager cet article