EN 1
CLIC

Baseline

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_PatriciaRobineau

Le quartier Arago

LS82

C'est en 1794 que la municipalité sablaise s'empare "d'une luzerne contenant huit boisselées de terre, renfermée de fossés et appartenant aux héritiers Vaugiraud" pour y implanter un "champ du repos".
Ce cimetière est, par la suite, agrandi plusieurs fois entre 1807 et 1921.
Parmi les tombes les plus esthétiques, on trouve celle de Sébastien Laurent, rosiériste de Napoléon III, la pyramide du général d'Empire Paulet ou le petit temple dorique de la chapelle des Prêtres.
La construction du marché Arago a été décidé par le Conseil municipal le 17 février 1934. Il est édifié sur un terrain qui était primitivement destiné à l'extension du cimetière des Sables. Ce patrimoine architectural d'avant-garde est l'œuvre de M. Casse, l'architecte-voyer de la ville et de l'entrepreneur Montegilardi.
Rénové en partie en 1994, il est entièrement restauré en 1999 par l'architecte sablais Roland Lesage et de nouveau ouvert au public le 14 avril 2000. L'esprit du bâtiment a été conservé, avec ses colonnes et de larges baies qui laissent filtrer la lumière.
La salle polyvalente Audubon a été construite en 1982, d'après les plans de l'architecte municipal Didier Tarral, et inaugurée le 8 janvier 1983. Elle est située sur l'ancien terrain du Touring Club. Ce village de vacances, composé de bungalows, avait été ouvert en juillet 1952. Il accueillait de très nombreux touristes jusqu'en 1976, date à laquelle il fut transformé temporairement en centre aéré.

Retour
  • Partager cet article