EN 1
CLIC

Baseline -interne

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_PatriciaRobineau

Le quartier du Passage

LS86

La Lettre des Sables vous fait remonter le temps et vous présente une rue, un quartier au temps jadis, ses constructions marquantes, ses moments forts, son évolution... Cette fois-ci, avant la Foire du Port et du Passage, perdons-nous dans les petites ruelles du Quartier du Passage, berceau originel de la cité.

Avec ses ruelles étroites, le Passage était, avec La Chaume, le quartier traditionnel des pêcheurs. Les bistrots du port étaient le lieu de rendez-vous privilégié des marins qui s'y retrouvaient après chaque marée pour y faire leurs comptes.

Conséquence de la construction de la petite jetée au XVIIIème siècle, l'accumulation de sable a permis l'agrandissement du quartier dans la portion actuelle des "Atlantes". Pendant la Révolution, la guillotine était installée sur cette nouvelle dune.

Le quartier du Passage abritait autrefois l'ancienne caserne des douanes, l'ancienne sous-préfecture, la gendarmerie, des usines de conserves comme Saupiquet et de belles maisons d'armateurs.

L'ancienne caserne des douanes, située sur le quai, était à l'origine un couvent construit en 1681 pour l'éducation catholique des jeunes filles protestantes. Le couvent comprenait également la chapelle de Notre Dame de Bon Secours aujourd'hui disparue. Pendant la Révolution, le bâtiment sera successivement transformé en prison puis en caserne des douanes. Depuis 1985, celui-ci a fait place au Village de Vacances.
En ce qui concerne l'ancienne sous-préfecture, celle-ci fut construite en 1856 à l'emplacement de la maison d'Aimé René Dupleix, juge du district pendant la Révolution française et maire des Sables de 1816 à 1820. La sous-préfecture fut l'une des fiertés du Passage avant son transfert à La Chaume en 1981. La ville fait l'acquisition des bâtiments en 1984 pour les convertir également en village de vacances et y installer une halte garderie en 1986.

Côté Remblai, à partir de la fin du XIXème siècle, le Passage s'étoffe avec l'ouverture du Grand Casino en 1876, l'implantation d'une école maternelle en 1888, de bains douches municipaux rue Marcel Garnier en 1927 et des services de l'Équipement quai Guiné.
En 1955, le Grand Hôtel fait place au "Miramar", premier immeuble du Remblai.

De 1982 à 1985, le Passage est le premier quartier de la ville à bénéficier d'une Opération Programmée d'Amélioration de l'Habitat (OPAH).
La Base de Mer est quant à elle édifiée en 1988 d'après les plans des architectes Troussicot et Pondevie.

En 1998, le Centre International de Rencontres "Les Atlantes", succédant au vieux casino du Remblai, s'est implanté tout naturellement dans ce quartier historique.

Retour
  • Partager cet article