EN 1
CLIC

Baseline -interne

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_PatriciaRobineau

Léo DAVID (1911-2002)

Une vie d'artiste

Léo David

Léo David est né le 16 juin 1911 aux Sables d'Olonne, dans la demeure de ses parents avenue Georges Godet. Léo est le fils de Léon David, artiste lyrique et de Juliette Peltier, tous deux issus de vieilles familles sablaises.
Après des études à Paris et à Meaux, Léo débute en 1929 une carrière de comédien et de danseur. Engagé pour jouer dans plusieurs opérettes, il se produit notamment aux Bouffes Parisiens ou au théâtre des Variétés à Paris. En 1932, il obtient son premier rôle au cinéma aux côtés de Gaby Morlay. En 1940, c'est auprès de Raimu, Louis Jouvet et Jean Gabin qu'il apparaît dans le film "Untel, père et fils".
Mais gravement malade, Léo David doit mettre sa carrière artistique entre parenthèses et se résoudre à revenir aux Sables où il va ouvrir un commerce avec sa jeune épouse, Marie-Claude. Cependant, malgré la guerre et l'Occupant, cet artiste infatigable va animer la station sablaise avec les revues "Tic et Toc" et "En Ère libre" en compagnie de son ami Albert Goizet.
Notre artiste sablais est également un athlète accompli et un passionné de rugby. Il est notamment l'un des fondateurs du Rugby Club Sablais créé en 1945, et le capitaine de l'équipe durant quelques saisons.
C'est d'ailleurs avec ses camarades du RCS (Chauffeteau, Rouvel, Lataste, Sénater, Ledoux, etc.), qu'il fonda en 1949 le célèbre groupe folklorique «Le Nouch» (le noeud en patois). Grâce à l'énergie et la créativité de Léo David, «Le Nouch» va très rapidement obtenir les plus hautes reconnaissances nationales et internationales.
Parallèlement, à partir de 1950, il réorganise l'élection des Reines des Sables, en compagnie de Léonice Retureau.

Le Grand Casino de la Plage

Fortement endommagé durant la Seconde Guerre mondiale, le Grand Casino est démoli en 1949 et sa reconstruction dans un style Trocadéro est confiée aux architectes sablais Durand et Bertrand en 1951. La direction est assurée par Léo David de 1951 à 1966 et les plus grands artistes de la chanson française vont se produire sur scène : Édith Piaf, Luis Mariano, Yves Montand, Johnny Halliday, Jacques Brel, Barbara, Claude François, sans oublier les humoristes Raymond Devos, Bourvil, Fernand Raynaud...

Les vies de Léo David

  • Artiste lyrique, danseur et comédien
  • Fondateur du Rugby Club Sablais en 1945
  • Fondateur du groupe folklorique Le Nouch en 1949
  • Organisateur de l'élection des Reines des Sables depuis 1950, en compagnie de Léonice Retureau
  • Président de l'Aéro-Club de la Vendée de 1950 à 1960, organisateur du Grand Meeting aérien des Sables en 1953
  • Directeur du Grand Casino et de la piscine municipale du Remblai (1951-1966)
  • Organisateur des Soirées 1900 et des Nuits des Ailes dans les années 1950
  • Président du comité des Fêtes, vice président du Syndicat d'Initiative
  • Administrateur de l'Office de Tourisme depuis 1966
  • Président de la fédération Anjou-Poitou-Saintonge des groupes folkloriques

Les décorations

  • Officier des Arts et des Lettres
  • Chevalier du Mérite National décerné par le Ministre du tourisme (1985)
  • Médaille d'Or de la Jeunesse et des Sports (1991)

Léo David s'est éteint aux Sables-d'Olonne le 22 octobre 2002.
Afin de commémorer le nom de ce Sablais qui a tant oeuvré pour le rayonnement de sa cité et pour l'associer à l'hommage qui avait été rendu à son père en 1963, le Conseil municipal du 11 juillet 2005 a entériné le changement de dénomination de la rue Léon David en "rue Léon et Léo David".

A lire : "La vie passionnante de Léo David", par Jacques Bernard, éditions VPCC, 2004, 186 p.

Mme_LeoDavid

Don du livre de gestion compta ble du Grand Casino

C'est une pièce d'archives unique qui a été remise officiellement à la Ville des Sables d'Olonne par Mme Léo David le 13 décembre 2013. En effet, les mensurations étonnantes de ce registre (1,78 m de long) en font un document à part, témoin d'une époque révolue. Mme David raconte une anecdote savoureuse à ce sujet : "L'inspecteur du service chargé de la vérification de la comptabilité du Casino, désirait un seul et unique livre dans lequel devait être ventilé le bilan comptable des jeux, de la brasserie, de la piscine et du théâtre dont Léo David était le gérant. Ceci pour simplifier les choses !!!

Le résultat fut spectaculaire :

  • 1,78 m d'envergure,
  • 74 colonnes,
  • 38 lignes par page

Quelle aubaine pour l'éditeur. Quant à M. Fradin, le comptable, une chaise à roulettes lui a été nécessaire pour s'acquitter de sa charge".

Retour
  • Partager cet article