EN 1
CLIC

Baseline

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_PatriciaRobineau

Les armoiries des Sables d'Olonne

Armoiries couleur

A l'origine...

L'origine des armoiries des Sables d'Olonne remonte à la seconde moitié du XVIIIe siècle. En effet, la municipalité sablaise, dans sa délibération du 7 juillet 1756, prie l'Intendant du Poitou, le Comte de Blossac, de lui fournir des armoiries pour la maison de ville.
Nous retrouvons ensuite la mention de ces armoiries dans les manuscrits de Collinet : "La Ville des Sables, après avoir formé sa municipalité, composée d'un maire, quatre échevins, huit notables, un procureur du roi, un greffier et un caissier, établit un sceau où les armes de la ville étaient gravées et représentaient une vierge sortant d'un nuage avec deux anges à ses côtés, tenant en mains un flambeau. En dessous était un vaisseau à la voile, le tout surmonté d'une couronne ducale et entouré de la légende : advocata nostra, ora pro nobis (Ô notre avocate, prie pour nous). À l'autre côté, de la médaille comme au bas du sceau était écrit : Les Sables-d'Olonne".
Dans son livre sur Collinet, Eugène Remaud, nous indique pour sa part que c'est le navire de celui-ci, Le Montaran, qui arbore le premier de tous un pavillon sablais lors d'un voyage à Terre Neuve en 1765 : "Ce pavillon [...] était blanc traversé par une croix rouge. Le premier quartier, en haut et près de la hampe était rouge et portait cinq tours crénelées blanches avec, dans le milieu, les armes et la devise de la ville telle que nous les connaissons".

Blason - Révolution (sd)

Pendant la Révolution

Si l'on consulte l'ouvrage de référence d'Henri Tausin (Les devises des villes de France, 1914), il est indiqué simplement que "les armes de la ville des Sables d'Olonne remontent à la deuxième moitié du XVIIIe siècle". L'auteur se contente de faire référence aux notes d'Amédée Odin, ancien maire des Sables : "Sous la Révolution, ainsi qu'il ressort d'un entête de lettre qui semble émaner de la ville des Sables, l'on supprima, dans les armes de la cité, ce qui rappelait l'idée religieuse. On laissa subsister seulement, dans l'écu, le fond d'azur, le vaisseau et la mer, en l'encadrant de l'inscription : LES SABLES DOLONNE (sans apostrophe en D et O) et en entourant le tout d'armes de guerre, de projectiles divers et de drapeaux déployés, disposés en panoplie. Plus tard, on revint aux anciennes armoiries".

logo ville 1988

En 1988

C'est finalement dans la manchette du Journal des Sables du 27 mai 1883 que l'on retrouve enfin la trace de nos armoiries. Cinq ans plus tard, celles-ci apparaissent sur les documents officiels de la Ville des Sables-d'Olonne, dont elles vont être l'emblème jusqu'en 1988, date à laquelle elles sont remplacées par un logo. Celui-ci est l'oeuvre du graphiste nantais Patrick Riegert.

logo LSO

En 2003

En 2003, ce logo subit à son tour un nouveau "lifting", offrant une image encore plus dynamique et positive de la Ville des Sables-d'Olonne. Cette opération a été réalisée par la direction de la Communication, en partenariat avec l'Office de Tourisme et l'agence Bertaud de Nantes.
Quant aux armoiries de la Ville des Sables d'Olonne, elles sont aujourd'hui reproduites sur la façade de certains bâtiments publics, entre autres sur les mairies des Sables et de la Chaume,sur le pavillon du château Saint Clair.
Voici leur description héraldique : "D'azur, à la vierge d'argent, sans mantel ni couvre-chef, les bras croisés sur la poitrine, le voile mouvant à senestre ; elle repose sur un nuage, aussi d'argent ; elle est accostée en chef de deux chérubins, au dessus desquels des nuages sont amoncelés; elle est accompagnée en pointe d'un vaisseau équipé d'argent voguant sur une mer de sinople".

Retour
  • Partager cet article