EN 1
CLIC

Baseline

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_PatriciaRobineau

L'Abbaye Sainte-Croix

Charlotte-Flandrine de Nassau, abbesse du couvent des Bénédictines de Sainte-Croix de Poitiers, est à l'origine de la fondation de l'abbaye en 1633.
Sous la Révolution, l'abbaye devient bien national avant d'être transformé en hôpital militaire républicain pendant les guerres de Vendée, puis en collège d'enseignement secondaire sous l'Empire. Napoléon Ier fait don des bâtiments à la Ville en 1808.
Le Petit Séminaire s'y installe en 1822, avant d'être converti en caserne militaire en 1908, puis en camp de prisonniers pendant la Première Guerre mondiale. En 1944, la "caserne Machet" est occupée par les troupes F.F.I. des Sables-d'Olonne.
L'annexe du lycée de La Roche-sur-Yon y est implantée à la demande de la municipalité de Mme Roux.
Finalement, en 1961, la ville sous l'impulsion de son maire, M. Laurent, décide de créer un Centre culturel, où prennent place le musée en 1964, l'école de musique en 1965 et la bibliothèque en 1971. Les travaux de restauration sont menés par les architectes Durand et Bertrand.
Les façades et toitures de l'ensemble des bâtiments de l'abbaye Sainte-Croix sont inscrites à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques par arrêté du 5 janvier 1968.
La restauration des combles du XVIIe siècle est menée de 1984 à 1988 par M. Jacques Boissière, architecte des Bâtiments de France.
Le corps principal du bâtiment du musée de l'abbaye Sainte-Croix constitue la seule partie préservée de la construction primitive. Il s'agit d'un charpente atypique, datée du XVIIe siècle, probablement construite par des charpentiers de marine, et dite à chevrons portant fermes. Cette configuration élégante confère aux combles du musée "la forme d'une coque de navire renversée".

Retour
  • Partager cet article