EN 1
CLIC

Baseline

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

Sport_Nautisme

Poisson d'avril

Le cargo Artémis

Le poisson d'avril a repris la mer

Poisson d'avril

L'information développée dans Maville.com selon laquelle le naufrage de l'Artémis était le premier essai dans le cadre de la création d'un port à sec était bien évidemment un poisson d'avril !

La Ville des Sables d'Olonne porte la convivialité haut parmi ses valeurs. Aussi, elle a profité de la proximité de l'échouement de l'Artémis, qui a connu l'épilogue heureux dont nous nous réjouissons tous, et de cette tradition séculaire du 1er avril, jour dédié à la farce et à l'amusement pour toutes les générations.
Merci à Maville.com d'avoir joué le jeu !

La belle plage des Sables d' Olonne reste bien évidemment, avec ses 3 km de sable fin orienté plein Sud, le meilleur atout de notre station touristique. Elle fait d'ailleurs l'objet des soins les plus attentifs, notamment avec le procédé Ecoplage.

Le projet d'un port à sec aux Sables d'Olonne est bien, lui, une réalité, qui prendra effectivement corps en 2010... mais à Port Olona , sur l'emplacement dégagé par le transfert des chais des marins, dont la reconstruction à la Garlière s'achèvera en juillet prochain !

Louis Guédon nous en parle ...

Le départ du Cargo Artémis a été un vrai soulagement et je voudrais encore ici féliciter et remercier tous les hommes et femmes qui ont été mobilisés, avec les Abeilles International, pour parvenir, dans les meilleures conditions, à rendre ce bateau à son seul véritable élément : la mer. Charles Claden, commandant de l'Abeille Bourbon, bateau amiral des Abeilles, a en particulier été exemplaire dans cette mission délicate.
Nous avons constaté dans le même temps que cette fortune de mer avait fait connaître un peu plus encore Les Sables d'Olonne et attiré un véritable courant de sympathie national pour notre Ville. Nous avons voulu nous y inscrire en menant cette opération amusante dont l'opportunité nous était offerte par la proximité dans le calendrier du séjour de l'Artémis et du 1er avril.

C'est un mode de communication particulièrement original, voire osé ?

Oui. La Ville des Sables d'Olonne aime entreprendre et faire preuve d'initiatives. La municipalité est au diapason et c'est un moyen, certes assez inhabituel, de le faire savoir. Mais la ville du Vendée Globe a une vocation de pionnière, dans tous les domaines ! Nous avons choisi de mêler communication et connivence. Quand deux personnes rient ensemble, elles créent une relation positive. La Ville des Sables d'Olonne y renforce une relation de sympathie : quelle meilleure destination pour y passer d'agréables vacances ?

Vous souhaitiez amuser les Sablais ou aviez-vous un autre objectif ?

C'est un clin d'oeil ! Les Sables d'Olonne sont très attachés à la tradition d'une part, et à la convivialité d'autre part. Et c'est toujours un bonheur que de pouvoir faire sourire son prochain. N'était-ce pas d'ailleurs l'occasion de faire connaître notre projet de port à sec et notre volonté de développer le nautisme et toutes les activités économiques induites ? Pas sur la plage bien sûr, car elle reste la pierre précieuse que nous protégeons jalousement, mais à Port Olona, sur le perré de la Cabaude. Ce projet très innovant concentrera les meilleures prestations, en particulier une automatisation encore inédite en Europe. C'est pour nous une étape supplémentaire pour renforcer la filière nautique aux Sables d'Olonne en relation avec tous les professionnels du secteur concerné.

Retour
  • Partager cet article