EN 1
CLIC

Baseline -interne

Site officiel de la Commune nouvelle des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_Chaissac

Villa Charlotte : plus qu’un prénom, une juste réhabilitation de l’Histoire !

C’est lors du Conseil municipal du 05 octobre 2020 que les élus sablais ont adopté à l’unanimité l’appellation officielle « Villa Charlotte » pour l’édifice que l’on appelait jusqu’il y a quelques jours « Villa Tertrais-Chailley ».

villa charlotte

Cette décision qui repose sur une proposition de l’association patrimoniale « Les Amis de la Villa Charlotte » est un vibrant hommage rendu à Charlotte Chailley, née Vormèse, épouse du député, qui fut propriétaire des lieux. C’est en effet Charlotte qui a imprimé de sa personne toute cette demeure. Inspiratrice de son parc et de ses jardins, elle permit également à la musique de faire son entrée dans une bâtisse décorée par ses soins.


Cette virtuose qui fut premier prix du Conservatoire de Paris en 1891 était une violoniste reconnue. Côtoyant de grands compositeurs dont Gabriel Fauré ou bien encore Camille Saint-Saëns, elle fit de cette villa un haut lieu de culture. Après avoir porté cinq noms différents, ce joyau de l’architecture du XIXème siècle retrouve enfin une réelle identification à travers celle qui lui a donné toute son âme.

Dans le cadre de la poursuite de la volonté de celle qui a inspiré les lieux, c’est à dire Charlotte Chailley, la ville des Sables d’Olonne a décidé de rendre son cachet à la villa qui porte son prénom. Cela commence par ses jardins dont la réfection a été confiée à un maître en la matière c’est à dire Louis Benech. Mondialement connu, de renommée incontestable, LB est un compositeur et un artiste qui met en exergue ses talents de jardinier. Un mot simple qui redonne un sens commun à une noble tâche : celle de rendre son âme aux extérieurs de la Villa Charlotte. Loin des jardins du Futuroscope de Poitiers et de celui des tuileries à Paris, c’est un jardin de bord de mer qu’il a pour mission de faire revivre. Cet écrin de verdure qui connut son apogée dans la seconde moitié du XIXeme siècle va retrouver essences et déclinaisons de végétaux nouveaux, un havre, une source nouvelle d’équilibre dans un monde urbain pesant. Un lieu où l’on respire et d’osmose. C’est ici encore et par un savoir faire que l’on nous envie en la personne de Louis Benech, faire honneur à Charlotte Chailley dont la villa porte décidément bien le prénom.

 

Si vous souhaitez adhérer à l'Association des Amis de la Villa-Charlotte, ou  rejoindre le Cercle des Mécènes de la Villa, envoyez un mail à l'adresse suivante : amisvillacharlotte@gmail.com 

Toute l'actualité de l'association sur Facebook ou Instagram

Pour utilisation newsletter

  • Partager cet article