EN 1
CLIC

Baseline -interne

Site officiel de la Commune nouvelle des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_Chaissac

René Laubiès - L'instantané, le fugitif, la trace

Exposition du 3 février au 19 mai 2019
Musée de l'Abbaye Ste-Croix

L’oeuvre de René Laubiès (1924-2006) émerge sur la scène artistique du Paris d’après-guerre où, pour la première fois, l’abstraction devient la tendance dominante. Les "Signes" qui traversent et structurent ses premières toiles font écho aux recherches contemporaines de Pierre Soulages ou de Hans Hartung, et l’apparentent aux courants d’une abstraction informelle.

Pourtant la nature, dès le commencement, est au coeur de l’art de René Laubiès qui, loin de toute tentation subjective mettant en avant le geste, l’oeil ou la psyché de l’artiste, s’efface au profit du paysage. Dès sa jeunesse, passée au Vietnam, l’artiste s’imprègne de philosophie orientale, découvre l’art de la calligraphie et la peinture chinoise de l’époque Song. Ainsi son oeuvre, qui suit un principe de dépouillement et de « non-agir » prôné par le Tao, s’accomplit-il dans la méditation et la concentration nécessaires à l’homme pour se fondre dans le flux de l’univers.

Vers 1956, la forme discernable disparaît de ses oeuvres au profit d’une peinture sans limites, mouvante, toujours plus fluide, presque évanescente. L’artiste s’imprègne longuement du paysage pour n’en garder que l’essence. Il en condense les sensations, les instants, les traces, dans une palette dont l’extrême réduction chromatique sert les infinies nuances d’une couleur vibratoire, qui passe de la douceur à l’embrasement à la manière des oeuvres de Turner, Monet ou Whistler.

Ce que ce peintre-voyageur, qui fait du monde son atelier et affectionne tout particulièrement les îles grecques, le Maroc ou l’Inde, retient de son contact continu avec la nature, ce n’est pas tant l’anecdote ou la notation précise, mais bien plutôt les noces exquises de la couleur, de l’air et de la lumière qui nous invitent à la fête.

  • Du 3 février au 19 mai 2019
  • Jeudi 28 février à 18h30 : "Facchetti et Laubiès : une galerie, une rencontre"
    Conférence de Frédérique Villemur, historienne de l’art, maître de conférences à l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier
  • Jeudi 25 avril à 18h30 :  "René Laubiès et l'Asie"
    Conférence de Judith Delfiner, rédactrice en chef de la revue Perspective. Actualité en histoire de l'art :
  • Samedi 18 mai 2019 à 20h30 et 22h : Le Café des bénédictines, promenade poétique et sonore
    Créée et interprétée par Sara Navarro dans le cadre de la Nuit des musées
  • Visites guidées les 10 et 23 février, 10 et 24 mars, 14 et 27 avril, 4 et 12 mai 2019 à 15h
  • Parution du n° 137 des Cahiers de l’Abbaye Sainte-Croix à l’occasion de l’exposition
AFFICHE_LAUBIES
  • Partager cet article