EN 1
CLIC

Météo - Marée

Eclaircies
21°C
Coef

Baseline -interne

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

CulturePatrimoine_PatriciaRobineau

Architecture

Le Blockhaus 118c

Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la ville des Sables d'Olonne a fait l'objet de la construction de nombreux blockhaus par l'armée allemande, afin d'assurer la défense du Port des Sables.

Celui-ci, le 118c a été construit en 1943, il servait de poste de secours et d'hôpital, destiné à accueillir les blessés légers. Bien qu'il s'agisse d'un édifice passif, il est pourvu de moyens de protection : portes métalliques et étanches, créneaux de tir.
Des aménagements sont destinés au confort du fait de sa vocation de soin : chauffage central, salle de stockage de nourriture, eau chaude, sol recouvert de tommettes, certains murs peints en blanc.

 Blockhaus

Le Prieuré St Nicolas

Selon la légende, la chapelle fut construite au XIè siècle, à la Chaume, par un marin ou un pêcheur sauvé d'un naufrage. Elle est dédiée à Saint Nicolas, le patron des pêcheurs.

En réalité, ce sont les religieux de Sainte Croix de Talmont qui ont entrepris la construction de l'édifice. Le Prieuré sert à l'époque d'église. En 1779, le monument est cédé à l'Armée et transformé en bastion militaire. Laissé à l'abandon, la Ville en fait l'acquisition en 1976.

Depuis 1997, la municipalité s'attache à la restauration et à l'embellissement du fort, en respectant l'architecture militaire du Bas-Poitou. Le fort surplombe l'entrée du chenal, et la baie des Sables d'Olonne s'offre aux regards du haut de l'esplanade.
Entièrement rénové en 2004, le Prieuré est aujourd'hui un lieu dédié à la culture et aux évènements.

prieure st nicolas

Eglise Notre-Dame de bon port

La construction de l'Eglise Notre-Dame est décidée en 1646. Elle prend l'emplacement de l'ancienne chapelle du Rosaire, construite au XIIIème siècle et devenue trop exiguëpour la communauté.

Pendant la Révolution, l'église devient le « Temple de la Raison » de la ville, alors qu'une partie de l'édifice est transformée en « grenier d'abondance ». Le culte y sera à nouveau autorisé en 1800.

Depuis 1993, l'Eglise Notre-Dame est classée monument historique.

Eglise NDBP1

L'Abbaye Sainte Croix

La construction de l'Abbaye Sainte-Croix s'est effectuée de 1633 à 1639.

Après le départ des religieuses en 1792, l'Abbaye sert d'hôpital militaire, d'entrepôt, de camp d'internement, de centre de perfectionnement des sous-officiers, avant d'être réquisitionnée par l'Armée allemande.

Finalement, la Municipalité décide de sauver ce patrimoine et d'en faire un centre culturel.
En 1964, le lieu abrite le nouveau musée des Sables d'Olonne, puis l'Ecole de musique et, en 1971, la bibliothèque.

abbaye ste croix

Le Château de la Chaume dit la Tour d'Arundel

Sa construction remonterait à la fin du XVè siècle, vraisemblablement sous l'impulsion des princes de Talmont.

Épargné par Richelieu, il est démantelé sur ordre de Louvois en 1689, qui fait raser l'enceinte et les murs du château.
A la fin du XVIIIe siècle, le feu de La Chaume est le seul phare de Vendée.
Il faut attendre la fin du XVIIIè pour entendre parler de Tour d'Arundel.
De 1855 à 1857, le phare est entièrement restauré.

tour arundel

Le Remblai

Face à l'océan, du Grand casino au Phare rouge, les terrasses de cafés et les restaurants se succèdent. Le Remblai est un lieu de vie et d'animations. L'été, des groupes de musique s'y produisent tous les soirs.

remblai (45)

Le Grand Casino

Edifié d'après les plans de Gustave Eiffel et financé par la Compagnie des Chemins de fer de la Vendée, le Grand Casino est inauguré le 1er juillet 1876.
Il est l'un des joyaux du patrimoine architectural de la ville. Lieu de mondanités, les plus grands artistes de France et d'Europe viennent s'y produire pendant la saison estivale.

Au lendemain de la Guerre, le Casino est en ruines, mais la municipalité décide d'en reconstruire un au même endroit dans un style dit « Trocadéro ».
Il ouvre en juillet 1951.
En 1998, le Centre de Congrès Les Atlantes est inauguré.

grand casino

Le Casino des Pins

De 1896 à 1928, un autre lieu de divertissement se développe dans la forêt de la Rudelière : le Casino des Pins.
Il accueille une clientèle plus populaire, qui se presse pour assister au célèbre « Bal des Sablaises ».

Par la suite, il est remplacé par le Casino des Sports construit à proximité du parc des Sports de la Rudelière. En 1967, il est entièrement rénové.
Depuis 1998, le nouveau Casino des Pins présente un style Louisiane.

casino des pins

Les Halles centrales

Construit une quinzaine d'années après la fin du second Empire, sous la IIIè République, l'édifice a été inauguré en 1890.

Situé au coeur de la ville, le marché rassemble, sur deux étages, environ 65 commerçants et petits producteurs.

Réalisées par Michelin, les Halles s'inspirent des modèles parisiens alliant une armature de fer, de brique et de verre. Elles ont été rénovées en 1990, à l'occasion de leur centenaire.

HallesCentrales