EN 1
CLIC

Météo - Marée

Eclaircies
17°C
Coef

Baseline -interne

Site officiel de la ville des Sables d'Olonne

Sport_Nautisme

Hélène Noesmoen, championne de la World Cup à Miami

Quinze jours après sa victoire lors de la World Cup de Miami, Hélène Noesmoen revient sur sa performance et sur cette semaine pleine de suspense.

La Coupe du Monde s'est déroulée du 23 au 28 janvier 2018 en Floride, et la France a été particulièrement bien représentée, notamment en planche à voile olympique (RS:X) avec une médaille d'or et une médaille de bronze chez les hommes, et une médaille d'or chez les femmes. C'est la première fois qu'Hélène, 25 ans, décroche une médaille dans la catégorie senior !

Hélène est arrivée en avance à Miami non seulement afin de se préparer au mieux pour cette première compétition de la saison, mais aussi pour profiter des conditions de navigations locales, plus favorables que les températures françaises à un bloc d'entraînement.

Cette épreuve est l'occasion de faire un point sur son niveau en début de saison. "Je venais plutôt dans une optique de préparation pour la suite que pour venir chercher un résultat" explique Hélène. "Avec des conditions de navigation variées cette étape de coupe du monde a permis de faire un point sur ma préparation et les axes de progression sur lesquels je peux travailler et m'améliorer en vue des prochaines échéances." Comme l'ont fait remarquer les commentateurs du direct, c'est l'essence des champions de déceler des points à améliorer même dans la victoire.

La semaine a bien démarré pour Hélène avec une première course de 3ème. Sa seconde journée est moins réussie, mais le plus mauvais résultat de chaque compétitrice est retiré de son total, et avec une très belle troisième journée, elle se classe 4ème à la veille de la "medal race", la manche finale à laquelle seules les dix premières du classement participent, et où les points comptent doubles, s'ajoutant aux points de la semaine de course.

Lors de cette semaine, toutes les compétitrices ont eu des hauts et des bas. Le niveau était très serré et suite aux 7 manches en flotte, les écarts de scores étaient faibles, si bien qu'avant cette finale, beaucoup de scénarios étaient imaginables. Le top 5 pouvait jouer la victoire et le top 8 une médaille ! Hélène était la seule française en finale.

Les concurrentes étaient équipées de GPS, certaines de caméras embarquées, ce qui a permis une très belle retransmission en direct. Le départ était donné vent de travers, un nouveau format de course pour la planche à voile olympique, en test pour la première fois sur une coupe du monde. Le suspense a duré jusqu'au bout puisque c'est sur la dernière manoeuvre de cette course qu'Hélène fait la différence, remportant la finale et l'étape de coupe du monde ! "Après 3 titres de championne du monde jeune, c'est ma première victoire internationale en senior ! Je suis très heureuse de cette victoire, et d'autant plus qu'elle a été très bataillée. Je suis contente de démarrer la saison de la meilleure des manières, c'est de bonne augure pour la suite."

Flavia TARTAGLINI (Italie) décroche la deuxième place, et Blanca MACHON (Espagne) la troisième place. Hélène l'emporte devant des compétitrices ayant un beau palmarès autant lors de championnats d'Europe, du monde, et même lors des Jeux Olympiques : la russe Stefaniya ELFUTINA, 4è à Miami, est médaillée de bronze des précédents J.O., et Flavia Tartaglini, 2è, s'est classée 6è à Rio. Quant à Blanca Manchon, 3è, elle a déjà un titre de championne du monde senior à son actif, et a elle aussi déjà participé aux J.O. "Ça fait plaisir, et ça montre aussi que ça y est, j'ai ma place dans la cour des grands, je peux rivaliser et être considérée comme une adversaire à prendre en compte."

Ce début d'année est un nouveau tournant pour l'athlète des Sports Nautiques Sablais. En effet, elle vient de terminer ses études d'ingénieur à l'INSA de Rennes, où elle bénéficiait d'un emploi du temps aménagé pour combiner études et sport de haut niveau. En 2018 et suite à ses résultats de 2017 (elle s'est classée première française sur les principales compétitions de 2017, le championnat d'Europe et le championnat du monde), Hélène intègre l'Équipe de France aux côtés de Charline PICON, médaillée d'or aux Jeux Olympiques de Rio.

Hélène a déjà le regard tourné vers les prochains objectifs que sont la World Cup de Hyères fin avril, ainsi que l'objectif principal de la saison, le championnat du monde au Danemark au mois d'août. Ce dernier marquera le début des qualifications des nations pour les J.O. Ces échéances seront aussi l'occasion de se confronter à Charline PICON, qui sera de retour sur le circuit, et ainsi d'évaluer les progrès réalisés. L'objectif d'Hélène est de représenter la France aux Jeux Olympiques de Tokyo, tout en sachant qu'il n'y a qu'un représentant par pays.

  • Partager cet article