EN 1
CLIC

Baseline -interne

Site officiel de la Commune nouvelle des Sables d'Olonne

VivreLesSables_ThibaultJandot

Entretien et gestion des cimetières

Cimetière du Renaie

La Gestion et l’Aménagement des cimetières est une compétence délicate qui incombe aux communes. En cette période précédant les fêtes de la Toussaint, il apparait utile de rappeler le fonctionnement de ces lieux de recueillement et quelques règles d’usage des cimetières.

 

La Ville des Sables d’Olonne possède huit cimetières :

  •  
  • Église du Château d’Olonne
  • Laennec
  • La Renaie
  • Les Agaures
  • Le Vivier
  • Les Fusiliers Marins
  • Olonne sur Mer

 

Ces huit lieux de recueillement accueillent environ 22 000 concessions funéraires (classiques, cavurnes, columbariums, murs du souvenir et puits de dispersion des cendres) sur 140 000 m² au total.

 

CINQ AGENTS DÉDIÉS À l’ENTRETIEN DE CES LIEUX DE RECUEILLEMENT

 

Cinq agents municipaux veillent à la gestion technique des cimetières. Ils ont pour principales missions :

 

  1. Accueil des publics

- Accueillir et renseigner les familles, les usagers, les opérateurs de pompes funèbres.

- Valider les documents présentés lors des opérations funéraires.

- Surveiller et faire respecter le règlement des cimetières.

- Rendre compte des incidents, des incivilités et des réclamations.

 

  1. Gestion des sites

- Tenir à jour les plans des concessions dans les cimetières.

- Effectuer les opérations de reprises de concessions funéraires échues ou abandonnées.

- Surveiller et contrôler les inhumations et les exhumations.

 

  1. Entretien des sites

- Assurer les ouvertures et fermetures des cimetières.

- Nettoyer et assurer l’entretien des cimetières (en lien avec le zéro produit phytosanitaire).

- Surveiller et contrôler les travaux dans les cimetières.

- Ramasser les déchets (gestion écoresponsable avec procédure de tri sélectif).

 

Actuellement, les agents de gestion technique des cimetières passent 90% de leur temps de travail à l’entretien des cimetières. Un prestataire extérieur vient compléter les diverses interventions qui y sont réalisées.

 

S’ADAPTER AUX NOUVELLES RÈGLEMENTATIONS ENVIRONNEMENTALES

 

Depuis 2016, le passage au zéro-produit phytosanitaire a mené chaque commune à modifier ses pratiques d’entretien des espaces verts et de l’environnement.

 

Aux Sables d’Olonne, la Municipalité a fait le choix de ré-engazonner certains secteurs (notamment le cimetière Laennec) et d’utiliser des techniques alternatives d’entretien (rotofils, tondeuses, motobineuses, sarcloirs à roues, ...) dans l’optique de limiter la pousse de végétaux dans les cimetières. L’entretien était réalisé par les 4 agents du service des cimetières.

 

A Olonne sur Mer, le cimetière était biné manuellement 8 fois par an par un prestataire extérieur et des interventions régulières étaient réalisées par le service des espaces verts.

 

Au Château d’Olonne, le cimetière était entretenu par le service des espaces verts avec la mise en place de gazon et de végétaux spécifiques en vue de limiter les interventions.

 

PROPOSER DES LIEUX ENTRETENUS TOUT EN PRÉSERVANT L’ENVIRONNEMENT

 

Pour aller plus loin dans cette démarche environnementale, la Ville va mener plusieurs actions afin de redonner à la nature sa place dans les cimetières tout en veillant au respect de ces lieux de mémoire dédiés au recueillement :

 

  • L’engazonnement de certains secteurs permettra de reverdir les cimetières et de végétaliser notamment les inter-tombes. Il s’agira ici d’un enherbement progressif des sols, qui sera réalisé étape par étape.

 

  • Des aménagements spécifiques porteront sur la végétalisation paysagère des sites funéraires de la commune ; mise en place de haies, de vignes vierges, de plantations (fusains panachés, magnolias,...).

 

  • Préserver les arbres existants dans les cimetières et en planter de nouveaux (chênes verts, tamaris,...).

 

  • L’achat complémentaire de matériels spécifiques permettant d’assurer l’entretien des cimetières dans le respect de l’environnement (sarcloirs à roues, tondeuses avec dimensions spécifiques et adaptées,...).

 

  • Amplifier l’utilisation des techniques alternatives de désherbage - c’est-à-dire le désherbage manuel (arrachage à la main, outil à main,…) et le désherbage mécanique (rotofil, sarcloir à roue, motobineuse,…).

 

  • Adapter les modes d’entretiens avec la spécificité des sols de chaque cimetière (ex : utilisation d’un sarcloir à roue pour le désherbage dans le milieu dunaire des allées latérales au cimetière de La Renaie).

 

La municipalité apporte également une attention particulière à la gestion écologique de l’eau dans ces lieux. L’eau de pluie est utilisée en priorité pour arroser les plantes. Ces dernières sont sélectionnées parmi les moins consommatrices en eau. L’utilisation de gazon synthétique dans les cimetières est également privilégiée pour limiter la consommation d’eau sur ces espaces verts.

 

Dans cette volonté de préservation de la biodiversité,  la Ville invite les usagers à accepter la flore spontanée et à entretenir leur concession et ses abords dans le respect des règles environnementales qui s’imposent. De nouveaux panneaux signalétiques d’information sont installés dans les différents cimetières - notamment au cimetière de La Renaie (qui est situé dans un espace naturel remarquable en milieu dunaire) qui impose des contraintes d’entretien et de gestion incontournables.

  • Partager cet article