EN 1
CLIC

Météo - Marée

Tempête
6°C
Coef

Baseline -interne

Site officiel de la Commune nouvelle des Sables d'Olonne

VivreLesSables_ThibaultJandot

La Ville accueille des nouveaux médecins

Entre mars 2020 et septembre 2021, la Ville comptera 11 nouveaux médecins. Vous êtes à la recherche d'un médecin traitant ? Contactez le CCAS au 06.21.87.91.28.

Un an après le lancement de l’opération « Les Sables d’Olonne, la ville qui soigne ses médecins ! » voici un premier bilan des actions menées et des résultats.

Il y a un an, la municipalité des Sables d’Olonne prenait rendez-vous avec la presse afin de lui exposer son plan d’action ciblé visant à renforcer son attractivité médicale et ainsi éviter une désertification médicale laquelle touchent plusieurs villes françaises.

Le caractère essentiel et prioritaire que représente la santé a mobilisé le dynamisme et l’énergie de la ville afin de permettre un accès à la consultation et aux soins pour tous. Depuis plus d’un an la ville a engagé une politique volontariste pour lui redonner toute son attractivité et donc attirer de nouveaux médecins sur son territoire.

La municipalité a donc, depuis un an, engagé des actions concrètes avec tous les acteurs concernés (médecins des Sables et hopital) et la C.P.T.S. et obtient d’ores et déjà des premiers résultats encourageants.

image2 1

I - L’accueil de nouveaux médecins, une grande priorité municipale

A- Une stratégie qui cible les internes et les médecins remplaçants

La stratégie de la ville des Sables d’Olonne est d’investir sur le long terme en s’adressant d’abord aux médecins de demain (internes de médecine générale). Auparavant, il était difficile pour les médecins Sablais de parvenir à attirer des internes pour qu’ils effectuent leurs stages dans leurs cabinets. En effet, les coûts de location et la difficulté de trouver un logement, surtout lors de la saison estivale, avaient eu raison des choix de stages des internes qui préféraient aller dans d’autres collectivités.

Afin de pallier ces manques, les médecins stagiaires sont désormais accueillis et hébergés dans des logements municipaux situés en centre-ville aux loyers attractifs (225€ charges comprises dont 150€ pouvant être remboursés par le conseil départemental de la Vendée) afin de leur donner envie de s’installer aux Sables d’Olonne, « la ville rêvée à la mer. »

Ce sont donc 17 internes de médecine générale qui ont été hébergés par la ville en une année.

Dans cette même logique, la municipalité a souhaité proposer des solutions pour les médecins remplaçants. En effet, les médecins peinaient à se faire remplacer l’été pour cause de saturation de l’offre de logement pendant cette période. Cette difficulté entrainait une rupture de la continuité des soins pour les patients des médecins qui partaient en vacances sans remplaçant.

Désormais deux logements sont dédiés aux médecins remplaçants et loués à la quinzaine à bas prix. Cet été, sept d’entre eux ont été logés, soit la totalité des demandes formulées auprès de la mairie.

B- Un travail d’équipe pour accueillir, héberger et faciliter les installations

La collectivité, grâce aux échanges approfondis qu’elle engage avec l’ensemble des professionnels de santé, connaît leurs difficultés pour s’installer : celle à trouver un emploi pour les conjoints, à trouver un logement, à trouver des places en crèches, etc.

C’est dans ce but qu’elle a mis en place un accompagnement sur-mesure pour faciliter les installations et ainsi rendre plus agréable l’arrivée des professionnels sur le territoire.

C- Un investissement majeur pour la ville : 2 millions d’euros d’ores et déjà engagés

La ville des Sables d’Olonne à fait le choix de multiplier les investissements afin de s’engager dans une politique de santé durable et de donner les moyens à de nouveaux médecins d’exercer.

Construction de deux maisons médicales à la Pironnière :

La construction de deux maisons médicales, pour un coût total de 1 450 000€, dans le quartier de la Pironnière au Château d’Olonne répond pleinement au souhait de doter chaque quartier de la ville nouvelle des Sables d’Olonne d’un nombre de professionnels de santé suffisant. Les travaux de ces dernières commenceront courant 2021 pour une livraison en juin 2022.

Une première où exerceront 3 pédiatres, 1 échographiste sage-femme et un médecin généraliste. Ce dernier, le Docteur LUU Say Chong, originaire de Paris, n’attendra pas la livraison du bâtiment pour commencer ses consultations au sein du quartier de la Pironnière. En effet, il commencera dès janvier 2021 à exercer dans l’ancien cabinet du Docteur LEEUWS (situé juste en face de la future maison médicale) en retraite depuis en 2018.

Une seconde où 5 cabinets seront également créés dont trois sont d’ores et déjà réservés par le Docteur Frédéric ZBAR, docteur en médecine générale et deux de ses internes en fin de cursus universitaire qui pourront faire des consultations. De bonnes pistes sont engagées pour les autres places vacantes.

Acquisition de biens immobiliers

L’achat de l’ancien bâtiment de l’UDAF (situé 3 rue des Anciens Maire – dans le centre d’Olonne sur Mer) répond pleinement à l’objectif de la ville d’étendre l’offre en matière de cabinets médicaux disponibles et d’être facilitatrice pour les médecins déjà installés. Cet investissement de 230 000€ permettra aux médecins voisins d’accueillir de nouveaux confrères et de créer, à l’étage, deux logements pour les médecins remplaçants. Le Docteur Marie SENIOW, rhumatologue, a déjà confirmé son souhait d’intégrer ce futur cabinet.

Dans la même logique, l’achat d’une maison située rue Simone Veil permettra demain d’héberger des internes en médecine générale supplémentaire. Cet investissement de 235 000€ permettra aux cabinets à proximité d’accueillir des médecins stagiaires et de leur donner envie de s’installer définitivement aux Sables d’Olonne.

La collectivité accompagne aussi ses professionnels de santé dans leur projet immobilier aidant à l’acquisition. L’achat d’un terrain sur le site du pôle santé et revendu au cabinet médical permettant d’accueillir le Docteur BOUGET et d’avoir un cabinet libre pour un futur praticien, illustre bien cette volonté d’être facilitateur autant que possible.

Rénovation de biens immobiliers municipaux pour les internes et médecins remplaçants

Le succès rencontré par les logements proposés aux médecins remplaçants et aux internes pousse la collectivité à élargir son offre. A ce titre, une maison, patrimoine de la ville, située rue Napoléon dans le quartier du passage sera entièrement rénovée afin de proposer 4 places supplémentaires.

En effet, lors du dernier semestre ce sont 100 % des logements d’ores et déjà rénovés (pour un coût total de 62 205€) qui avaient été réservés.
 

II - Plus 11 nouveaux médecins en 1 an : des premiers résultats encourageants

A - Huit nouveaux médecins généralistes

L’ensemble des actions menées amènent à des premiers résultats très encourageants. Pour la médecine générale Sablaise, ce sont 8 nouveaux médecins qui se sont installés ou s’installeront dans les mois à venir et permettront aux Sablais d’avoir un accès facilité à un médecin généraliste.

1 - Docteur BOUGET : installation en septembre 2020 : 3 impasse Hippocrate 85340 Les Sables d’Olonne

2 - Docteur HOULE : installation en septembre 2020 : Maison médicale des 3 Caps

3 - Docteur MORIN : installation en novembre 2020 : Maison médicale des 3 Caps

4 - Docteur STAVAUX : installation en novembre 2020 : Cabinet médical de la Boussole

5 - Docteur HAMON : installation en novembre 2020 : Cabinet médical de la Boussole

6 - Docteur CAZACU : arrivée programmée en Janvier 2021 : Cabinet médical de La Chaume pour remplacer le Docteur ONFAL sur ses journées d’absence

7 - Docteur LUU : arrivée programmée en Janvier 2021 : la Pironnière

8 - Docteur ZBAR : arrivée programmée en septembre 2021 : la Pironnière

B - 3 nouveaux médecins spécialistes

L’attractivité médicale du territoire se confirme également chez les spécialistes puisqu’une rhumatologue, le Docteur Marie SENIOW, s’est d’ores et déjà installée au sein du C.C.A.S. avant d’intégrer l’ancien bâtiment de l’UDAF racheté par la ville, quelques mètres à côté.

Également, une cardiologue, le Docteur Kremena BIZHEVA, s’est installée en début d’année en 2020 dans le cabinet médical de La Chaume.

L’année 2021 verra également l’arrivée d’une pédiatre, le Docteur Mélanie AUBER, spécialité qui n’existait plus aux Sables d’Olonne en médecine libérale, et qui s’installera à la Pironnière dans un cabinet provisoire avant d’intégrer la maison médicale municipale.


III - Les perspectives pour l’avenir

La ville ne se contente pas de ces premiers résultats prometteurs et continuent à investir, accompagner et faciliter l’installation de nouveaux médecins généralistes et spécialistes.

A - 2021 : une année clé dans la stratégie médicale

L’année 2021 sera une année clé et viendra confirmer la dynamique autour de l’attractivité médicale de la ville.

L’arrivée déjà confirmée de deux médecins généralistes et d’une remplaçante pour le Docteur ONFAL permettra aux Sablais d’accéder toujours plus facilement aux soins et d’avoir un médecin référent.

La ville continuera d’accueillir et de loger davantage d’internes grâce à la rénovation d’une maison qui viendra offrir de nouvelles places disponibles.

B - 2022 : fin de construction des deux maisons médicales municipales et arrivée de nouveaux praticiens

L’année 2022 verra donc l’ouverture des deux maisons médicales municipales du quartier de la Pironnière et l’arrivée de 2 pédiatres, d’un échographiste sage-femme et de deux internes en fin de cursus universitaire qui pourront consulter et donc permettre l’accès aux soins.

Ces arrivées permettront de remplacer les quelques départs en retraite prévus d’ici à 2025 et donc de garder un solde positif de médecin sur le territoire.

Cette année sera aussi importante puisqu’elle viendra confirmer la stratégie de logement des médecins stagiaires. Les échanges que la collectivité a pu avoir avec les internes qui sont passés par les Sables permet d’entrevoir de bonnes nouvelles en terme d’installation de futurs jeunes médecins, une fois leur thèse passée.

La dynamique se confirme, elle est en marche. L’engagement de la municipalité afin de faciliter l’accès aux soins est total et l’accès à un médecin généraliste sera facilité dès 2021. Au total la ville verra son nombre de médecin généraliste évoluer de 40 à 48 lui permettant ainsi d’être toujours plus protectrice de ses habitants.

  • Partager cet article