EN 1
CLIC

Météo - Marée

Tempête
6°C
Coef

Baseline -interne

Site officiel de la Commune nouvelle des Sables d'Olonne

VivreLesSables_ThibaultJandot

Chiffres INSEE 2021 : croissance modérée et maîtrisée

Découvrez les derniers chiffres officiels publiés par l'INSEE ce mardi 29 décembre pour la Ville des Sables d'Olonne.

LSO

L’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE) a publié le 29 décembre dernier les chiffres officiels de la population française.

Cette publication qui n’est que le résumé d’un rapport plus complet nous donne cependant des éléments techniques sur l’évolution de la population sablaise sur cinq années, de 2013 à 2018. Ainsi de 2013 à 2018, Les Sables d’Olonne a vu sa population augmenter passant de 42 145 à 44 355 habitants.

Par ailleurs les chiffres fournis sur la population totale sablaise au 1er Janvier 2021 (45 573 habitants) serviront de base officielle à l’élaboration de projets d’avenir. Ils permettent de prévoir à moyen et long terme les besoins en équipements, de se projeter en matière de politique locale du logement.

Une meilleure connaissance de notre pyramide des âges et de la répartition géographique de la population permettront également de mieux apprécier les priorités et les orientations de la municipalité dans de nombreux domaines.

Le Maire des Sables d’Olonne a tenu à commenter ces derniers chiffres par un communiqué dévoilant analyse, objectifs, et priorités pour les années à venir.


« NOTRE OBJECTIF N’EST PAS LA CROISSANCE DÉMOGRAPHIQUE MAIS LA RECHERCHE DE NOUVEAUX ÉQUILIBRES »

« Les chiffres INSEE 2021 témoignent d’une croissance modérée et maîtrisée de la démographie aux Sables d’Olonne, ville (+ 0,75 %) et agglomération (+ 1 %). Les nouveaux chiffres officiels de « population totale » en vigueur au 1er janvier 2021 s’établissent donc à 45 573 pour la ville, et 55 016 pour l’agglomération des Sables d’Olonne.

Alors que les Français sont de plus en plus nombreux à vouloir habiter sur le littoral en général et sur la côte vendéenne en particulier (et la tendance s’est même accentuée avec la crise sanitaire de la Covid), je le dis sans détour : Les Sables d’Olonne n’ont pas vocation à accueillir tous ceux qui veulent déménager pour habiter une ville à taille humaine sur la côte atlantique.
Nous voulons continuer à réguler la dynamique démographique.
Pour être parfaitement clair, notre objectif n’est pas la croissance démographique mais la recherche de nouveaux équilibres…

> … entre les générations. Il est essentiel d’aider nos jeunes familles à se loger chez elles aux Sables d’Olonne comme nous le faisons avec les Baux Réels Solidaires ou les opérations Tabarly à La Chaume ou du Puits Rochais au Château.

> … entre habitat permanent et touristique. Nous ne pouvons pas accepter la dévitalisation de notre ville qui voit encore chaque année de trop nombreux logements à l’année devenir des résidences secondaires ou des meublés de tourisme.

> … entre l’urbanisation limitée de notre agglomération et la protection de notre environnement naturel, agricole, forestier.
Notre futur Plan Local d’Urbanisme Intercommunal en cours d’élaboration traduira cette recherche de nouveaux équilibres et cette nouvelle approche de notre développement ».

  • Partager cet article