EN 1
CLIC

Météo - Marée

Tempête
6°C
Coef

Baseline -interne

Site officiel de la Commune nouvelle des Sables d'Olonne

remblai-(40)ThibaultJandot

Aux Sables d'Olonne le CCAS est sur tous les fronts !

Epaulé par les associations caritatives et les professionnels du monde social, le CCAS poursuit son action en donnant un coup de pouce à ceux qui en ont besoin.

CCAS

Avec la crise sanitaire, le confinement et la crise économique, le Centre Communal d’Action Sociale des Sables d’Olonne est sur tous les fronts. Avec de nombreuses associations caritatives et des professionnels du monde social, tout est fait pour venir en aide aux plus nécessiteux.

Preuve du dynamisme de la solidarité aux Sables, on remarque également une augmentation notoire des initiatives individuelles envers les plus démunis.

Des associations caritatives très actives sur le terrain

À titre d’exemple, le Secours Catholique a constaté une hausse des inscriptions en cette fin d’année 2020, celles-ci passant à environ à six par semaine au lieu d’une ou deux habituellement.

Essentielles au maintien du lien social tout comme à l’entraide sur tout le territoire de notre ville, nombreuses sont les associations dont c’est la mission, qui se battent pour apporter soutien matériel et alimentaire, un accès aux droits et à l’insertion pour tous.

Toutes poursuivent leur activité en dépit du contexte sanitaire mais dans le respect d’un protocole strict, un renforcement des gestes barrières qui permettent de protéger bénévoles et bénéficiaires.

Ainsi, le Secours Catholique et le Secours Populaire continuent de distribuer une aide alimentaire tout comme les Restos du Cœur qui en plus délivrent toujours des repas chauds.

Une aide vestimentaire est maintenue au Secours Populaire et un soutien pour l’accès aux droits et à l’insertion mais elle est suspendue momentanément au Secours Catholique ainsi qu'aux Restos du Cœur.

Malheureusement reste encore suspendue l’activité de coiffeur aux Restos.

Emmaüs est bien sûr présente et conserve ses activités habituelles dans des conditions d’accès adaptées à la situation sanitaire comme une limitation du nombre de personnes pouvant entrer dans les locaux.


Vous souhaitez apporter votre aide ou avez besoin de soutien ?
Plus d’infos ici :


L’Accompagnement Personnalisé et de Soutien à l’Habitat

L’établissement est ouvert le matin du lundi au vendredi de 8 h à 12 h et reçoit sur rendez-vous les après – midis de 14 h à 18 h.
La maison d’accueil de jour située dans la salle d’accueil des Grands Riaux reçoit le public de 8h30 à 12h30 pour les petits déjeuners et les déjeuners et il est toujours possible de consulter une infirmière, prendre une douche et faire sa lessive dans la salle de la rue Laennëc.

Il faut savoir que 33 places d’urgence ont été ouvertes dans le cadre du plan hivernal et que 3 autres sont dédiées à la crise sanitaire.

Les hébergements d’urgence ne sont plus limités à 15 jours en période de confinement et ils répondent à la demande du territoire sablais. Cela signifie que malheureusement certaines personnes qui vivent encore dans la rue le font par choix.

Pour veiller sur celles-ci, la Croix Rouge Française fait toujours des maraudes. Elle va à leur rencontre les mardis, jeudis et dimanches soir.        

Plus d’infos ?


Des élans du cœur qui viennent aussi d’initiatives personnelles.

Cette générosité et cette bienveillance a été constatée dès le premier confinement grâce aux professionnels qui ont fait preuve d’innovation pour répondre aux besoins identifiés.

Pas moins de 200 personnes dépourvues de leurs activités quotidiennes s’étaient portées volontaires au CCAS pour livrer des courses, servir des repas aux personnes SDF ou encore appeler les personnes isolées.

Alors que la crise sanitaire se poursuit, les citoyens viennent spontanément en relais des professionnels, revenant à l’essence et aux fondements de notre société : la solidarité.

Cela fut l’exemple des calendriers de l’avent inversés. Le principe était de remplir un carton, un panier avec 24 objets, neufs ou d’occasion (objet utile, un vêtement, un produit de toilette, un jouet, des friandises) et d’en faire bénéficier les personnes démunies.

Cynthia RENAUD et Julie BLAIS, amies et voisines se sont donnés pour mission de trouver des points de collecte sur la Vendée. Aux Sables d'Olonne, le point de collecte était la Biocoop.

Elles ont ainsi récupéré les colis puis les ont apportés à la Halte du cœur, une association qui se trouve aux Achards et qui s’occupe de les distribuer aux personnes démunies.

Elina BAUNAUDET, élève en ST2S au lycée Sainte Marie du Port, a lancé ce projet de collecte de boîtes avec sa classe. Une remise de boîtes a été effectuée la semaine précédant Noël.

Joli succès pour ce projet solidaire puisque 140 boites ont été réparties sur les associations "100 pour 1", la pastorale des migrants, St-Vincent de Paul et Emmaüs.
Le lycée Valère MATHE et l’association DLC ont aussi récolté et distribué des boîtes.

À noter : les associations sablaises Les Restos du cœur et l’A.P.S.H. ont récolté également les boîtes des particuliers, des écoles… pour les redistribuer à leurs bénéficiaires.


Le CCAS des Sables d’Olonne, toujours là pour toutes et tous.

Le Centre Communal d’Action Sociale est chargé de mettre en œuvre la politique sociale de la municipalité à travers un certain nombre de dispositifs d’aide sociale.

Durant cette crise sanitaire, le CCAS a développé de nouveaux services :

> Un dispositif de livraison de courses à domicile s’est mis en place lors des deux confinements : 

  •     87 comptes alimentaires ont été créés
  •     74 personnes ont utilisé le dispositif courses lors du 1er confinement
  •     17 personnes ont utilisé le dispositif courses lors du 2ᵉ confinement
  •     61 courses ont été livrées lors des deux confinements confondus

> Une attention particulière est portée aux personnes vulnérables très isolées en cette période.
Des appels réguliers ont été mis en place sur les bases des fichiers canicule, Monalisa et auprès des résidents d’établissements.
Le dispositif a été élargi avec une plateforme téléphonique dédiée aux personnes isolées.

  •     207 personnes appelées dans le cadre du fichier « personnes vulnérables »
  •     781 appels effectués

> Le dispositif de Déplacement Solidaire a été maintenu pour l’accompagnement à des rendez-vous médicaux.

> Le CCAS propose des aides alimentaires sous formes de bons d’alimentation, de produits d’hygiène et d’entretien (hors boissons alcoolisées / denrées ou produits pour animaux).

 

Jusqu’ici plafonné à 20 € par personne seule et 10 € par personne supplémentaire, la municipalité a décidé de porter cette aide, en fonction des situations, à 40 € par personne afin de répondre à l’inflation et aux besoins grandissants.
 

  • Partager cet article