EN 1
CLIC

Baseline -interne

Site officiel de la Commune nouvelle des Sables d'Olonne

remblai-(40)ThibaultJandot

Des éoliennes flottantes suffisamment loin pour ne pas défigurer nos paysages, c'est possible !

Yannick Moreau, maire des Sables d'Olonne ; Alain Leboeuf, président du Département ; et François Blanchet, maire de Saint-Gilles-Croix-de-Vie, rencontraient cette semaine Màiri McAllan, ministre écossaise de l'énergie.

ÉOLIENNES FLOTTANTES LOIN DES CÔTES, POUR LA MINISTRE ÉCOSSAISE DE L'ÉNERGIE,

C'EST POSSIBLE ET C'EST DEMAIN !

« Nous avons rencontré Madame Màiri McAllan, ministre de l'énergie, et avons été frappés par la détermination du gouvernement de l'Écosse à déployer 17 Gigawatts d'éolien flottant à souvent plus de 50 km des côtes, et ce, pour 2032.

C'est en tous cas les termes de l'appel d'offres "Scotwind" lancé et attribué en 2022, et par conséquent l'engagement contractuel et financier des groupements d'industriels éoliens lauréats.

L'approche écossaise est donc beaucoup plus volontariste et entreprenante que celle de la France qui n'envisage le déploiement d'éolien flottant loin des côtes qu'à l'horizon 2050, vingt ans après la stratégie et les contrats en vigueur dans le pays de la ministre McAllan.

En Écosse, en France, l' A.N.E.L. en est convaincue, des volontés et des solutions existent pour concilier souveraineté énergétique et préservation de nos filières et paysages stratégiques.

Pour ce qui concerne plus particulièrement la cartographie des "zones propices" au large de la Vendée, les élus vendéens sont déterminés à repousser tout nouveau projet d'éolien posé près des côtes, et à œuvrer pour une souveraineté énergétique nationale respectueuse des marins, des littoraux et de leurs paysages »

Yannick Moreau, Maire des Sables d'Olonne

  • Partager cet article